Assemblée générale le 02 février 2019

Le samedi 02 février 2019, à la salle Marie de Luxembourg de Montoire-sur-le-Loir, s’est tenue l’Assemblée générale annuelle d’Hist-Orius.

Le Président Gino Segrais a souhaité la bienvenue à la cinquantaine de participants et excusé Madame Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoires, retenue par d’autres engagements ainsi que l’ensemble des élus de la Communauté d’Agglomération des Territoires Vendômois en réunion à Montoire pour élire son nouveau Président.

Il a salué la présence de Mr. Claude Perrotin, Vice-président de l’UNC/AFN de Loir-et-Cher et Président de la section locale ainsi que Mr. Claude Derouin, Président du Souvenir français de Montoire et ses environs.

Monsieur Guy Moyer, maire de Montoire était représenté par Mme Sylvie Bourderioux, conseillère municipale.

Rapport moral par le Président Gino Segrais

Mesdames, Messieurs,

Hist’Orius s’est donné pour but la collecte d’informations, la publication d’articles ou de livres, l’organisation d’expositions et de cérémonies, la constitution d’un fond de documents (écrits, photos, cartes postales, médailles, divers objets) et la conservation du patrimoine matériel de l’ancien canton de Montoire. Un autre de nos objectifs est de sensibiliser les particuliers à la protection des biens culturels, c’est à dire tout ce qui présente un intérêt pour le patrimoine culturel, historique et artistique.

La commémoration du Centenaire de la Grande Guerre sur cinq années a été le tremplin idéal pour propulser notre jeune association vers un statut de reconnaissance. Le point culminant de notre action pour l’année 2018 a été la Grande Commémoration du Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, place Foch à Montoire. Nous étions associés à l’organisation de cette cérémonie sous la directive de Claude Perrotin de l’UNC/AFN et Claude Derouin du Souvenir Français.

Toutes les autorités civiles et militaires de l’arrondissement ainsi que la plupart des maires des environs ont répondu présent à l’invitation de Guy Moyer, maire de Montoire. Le Souvenir français était représenté par le général Beyer, délégué général pour le Loir-et-Cher. Une pluie diluvienne, peut-être les larmes de nos Poilus, désorganisa le déroulement de la Commémoration et obligea de déplacer une partie de la célébration à l’abri de la salle des fêtes. Nous souhaitions saluer la mémoire des 448 soldats Morts pour la France du canton de Montoire. Aussi Hist’Orius a eu l’idée de confectionner 101 croix portant chacune le nom d’un Mort pour la France et dix-huit plus grandes, chacune étant attribuée à un des villages de l’ancien canton et comportant la liste de ses Morts au champ d’honneur.

Ce fut un moment émouvant lorsque les maires de ces villages ou leurs représentants plantèrent tour à tour leurs croix près du Monument aux Morts dans un parfait alignement. Puis Claude Perrotin et Claude Derouin firent l’appel nominatif des 101 morts de Montoire précisant leur profession, leur domiciliation et les circonstances de leur décès. A chaque appel, les enfants des écoles répondaient “Mort pour la France” et un figurant, du même âge que le défunt, quittait les rangs pour faire planter sa croix. A la nuit, une délégation de l’UNC est venu déposer des bougies leed au pied de chaque croix, l’ensemble simulant une veillée funèbre dans une nécropole. Malgré une pluie persistante, près de 800 à 1000 personnes ont pu assister à cette cérémonie digne et bouleversante et honorer la mémoire de nos soldats qui se sont sacrifiés pour garantir notre liberté.

Dans la semaine précédant cette cérémonie, les Montoiriens et autres habitants du canton ont pu apprécier une exposition récapitulative des quatre années précédentes comportant 65 panneaux traitant de sujets généraux sur la Grande Guerre ou mettant en valeur un acteur cantonal remarquable au cours de cette guerre. Il y avait également une dizaine de vitrines exposant divers objets utilisés par les Poilus et certaines de leurs lettres, des mannequins avec différents uniformes et le clou de l’exposition la reconstitution d’une tranchée. Nous avons fait plus de 1400 entrées y compris les scolaires pendant six ouvertures l’après-midi. L’exposition était retracée dans un catalogue qui était mis en vente. Deux conférences ont été données à la médiathèque de Montoire réunissant chacune plus de 100 personnes, la première sur “lAnnée 1918” par Bernard Perraillon, la deuxième sur la “Démobilisation des morts” par votre serviteur.

Nos autres activités ponctuelles se sont poursuivies en juillet et août pour les visites de Montoire et de Lavardin et celles de W3 à Saint-Rimay du printemps à l’automne battant à nouveau un record de visites. Nous avons atteints les buts que nous nous étions fixés. L’ensemble de ces activités réussies a été du à l’investissement d’une vingtaine de bénévoles dans des milliers d’heures de travail collectif et individuel. Nos permanences du vendredi matin à la gare ont permis de coordonner les actions de chacun dans une bonne ambiance et très souvent dans la bonne humeur.

Je tiens à remercier tout d’abord la municipalité de Montoire et plus particulièrement son maire, Guy Moyer, pour la confiance qu’il nous a accordé tout au long de ces cinq années dans l’animation de la Grande Guerre et surtout pour son soutien structurel et financier sans lesquels de telles réussites n’auraient pas eu lieu.

Je  ne veux pas oublier André Michel, conseiller municipal, délégué à la culture, qui nous a quitté après nous avoir “dépoussièré” de nombreux dossiers.

Je remercie Adrien Rochereau qui a mis à notre disposition une grande partie de sa collection d’objets se rapportant à la guerre de 1914-1918.

Michel Cureau qui a composé et rédigé l’ensemble des 65 panneaux et fait des recherches tout au long de ces cinq années. D’autre part ses qualités d’organisateur nous ont permis d’offrir à nos adhérents et sympathisants trois magnifiques voyages au front.

Jean-Pierre Gort pour l’édification de la tranchée sous ses directives et pour la poursuite des visites avec son équipe de commentateurs.

Je remercie tous les adhérents qui ont participé à l’aventure et plus particulièrement ceux qui ont monté la garde de nuit pour protéger les objets sensibles.

L’ESAT-APF de Lunay pour la confection des panneaux, des affiches, des silhouettes et le catalogue de l’exposition.

Merci de votre attention.

 

Rapports d’activités présenté par Jean-Marie Kihm, secrétaire

Les activités et manifestations auxquelles Hist’Orius  a participé ont été nombreuses et variées.

Soirée vidéo à la salle des fêtes de Saint-Rimay, le 28 janvier, pour visionner le DVD réalisé par Jean-Paul Brillard concernant notre voyage au front de 2017 à la Main de Massiges et au Chemin des Dames.

En février, plusieurs séances de débroussaillage pour rendre accessible le site W3

A partir du mois de février 30 visites commentées de W3 à Saint-Rimay, de Lavardin et de Montoire qui vous seront détaillés par Jean-Pierre Gort.

Le 24 mars à Saint-Martin-des-Bois, conférence “l’Année 1917” par Bernard Perraillon

du 24 au 27 mars “l’Exposition 1917″ à la salle des fêtes de St Martin

27 mars visite de” l’Exposition 1917″ par la classe regroupée de CM1/CM2 de St Martin/ST Arnoult.

Du 19 au 21 mai tenue d’un stand à la Foire de Penetcôte de Montoire.

Le 8 septembre stand au Forum des Associations de Montoire

Du 17 au 19 septembre voyage au front n°2  au Pays d’Artois avec visites de 3 nécropoles Rancourt, Notre-Dame-de-Lorette et la Targette dans lesquelles 9 tombes de soldats canto-montoiriens ont été fleuries par Claude Derouin du Souvenir Français. Visite des Carrières de Wellington, de l’Hôtel de Ville et de la Citadelle d’Arras. Visite du musée de Souchez et de l’Anneau de la Mémoire; Visite guidée de la mine de Leewarde.

Au cours de l’année 5 réunions du Comité de pilotage de la Grande Cérémonie afin de mettre au point la célébration du 11 novembre 1918 avec la participation de la municipalité, des maires des villages environnants, des instituteurs, de l’UNC/AFN et le Souvenir Français.

Du 5 au 10 novembre à la salle des fêtes de Montoire, une Exposition récapitulative 1914-1918 avec 65 panneaux sur différents sujets du conflit, 10 mannequins en tenues différentes, des vitrines avec des objets du quotidien des Poilus, prêtés par un collectionneur, avec également des photos, des lettres et divers objets prêtés par des particuliers. Il y a eu 1212 visiteurs, 214 scolaires et 360 catalogues vendus.

Le 6 novembre à la Médiathèque de Montoire une conférence “L’Année 1918” par Bernard Perraillon avec une centaine de spectateurs.

Le 9 novembre à la Médiathèque de Montoire conférence “La Démobilisation des morts” par Gino Segrais avec une centaine de visiteurs.

La Cérémonie du 11 novembre a attiré entre 800 à 1000 personnes malgré la pluie. Défilé depuis la mairie jusqu’à la place Foch derrière l’Harmonie municipale, les pompiers, les officiels,les enfants des écoles, les porte-drapeaux et un taxi de la Marne. Après la lecture des messages,  les maires ou représentants des 18 villages de l’ancien canton de Montoire ont répondu à l’appel pour planter des grandes croix sur lesquelles figuraient les noms des soldats Morts pour la France de chaque commune. Puis ce fut l’appel des porteurs de  petites croix des 101 Montoiriens Morts pour la France. Une croix était attribuée à chacun avec son nom et était plantée pendant que Claude Perrotin et Claude Derouin donnaient à chaque soldat, ses origines, sa profession et les circonstances de son décès. La cérémonie s’est poursuivie à la salle des fêtes où les autorité civiles et militaires ont pris la parole pendant qu’étaient diffusés sur un écran les portraits des soldats du canton Morts pour la France. Les travaux des élèves de l’école Pasteur ont été présentés avant que l’Harmonie municipale de Montoire dirigée par Rodolphe Genestat-Pialat exécute un concert pour clore la cérémonie.

 

Rapport des visites commentées par Jean-Pierre Gort

Jean-Pierre a rappelé que c’est en 2004 avec l’Office de Tourisme de Montoire qu’il a débuté les visites de la ville de Montoire, de Lavardin, puis W3. En 2009, 87 personnes visitaient W3; 10 ans plus tard, elles étaient 736. Le total des visiteurs s’élève à 3476. Depuis 2015, avec le passage de l’Office de Tourisme au statut communal, le revenu des visites est attribuée à Hist’Orius permettant l’aménagement du local et des investissements dans du matériel. En 2018, 30 visites ont été organisées avec un minimum de 10 personnes ou groupe constitués. Devant l’afflux des demandes, une équipe de commentateurs a été constituée. Roland Deguise fait visiter la ville de Montoire; Françoise Duval, le site de Lavardin. Pour W3, en plus de Jean-Pierre Gort, Jean-Louis Huet et Jean-Philippe Duval animent les visites avec l’aide de Pierre Allaire chargé du service d’ordre. En 2018, les groupes de visiteurs n’ont pas dépassé les 40 personnes sauf un groupe qui en totalisait 150 à l’occasion du rassemblement des Saint-Arnoult de France.

 

Rapport financier présenté par Jean-Pierre Gort, trésorier

Les comptes présentent un excédent créditeur du aux recettes des visites  ce qui nous permettra d’investir dans du matériel audio et d’aménager notre local en mobilier de rangement. Le rapport financier est approuvé à l’unanimité des administrateurs et adhérents présents avec les pouvoirs des absents ainsi que le rapport moral et celui d’activités.

 

Projets 2019 présentés par Michel Cureau, vice-président

Hist’Orius va poursuivre ses visites commentées et participera à la Foire de Pentecôte et au Forum des Associations. Nous répondrons aux invitations des villages de l’ancien canton pour organiser des expositions ou conférences qu’ils souhaiteraient.

Le prochain voyage est fixé du 1er au 3 octobre 2019. Après avoir visité le premier jour la clairière de Rethondes et l’Historial de la Grande Guerre à Péronne, les participant s’installeront à Saint-Omer. Le deuxième jour au matin, visite de la Coupole, lieu stratégique allemand de la Seconde Guerre mondiale qui est devenu un musée de la conquête spatial; dans l’après-midi visite de la cristallerie d’Arc, puis du blockhaus d’Eperlecques. Le troisième jour sera consacré à la visite du centre national de mer Nausicaa à Boulogne-sur-Mer.

Pour l’exposition de 2019 qui aura lieu du 2 au 8 décembre, notre dévolu s’est porté sur la période de “l’Entre-deux Guerre” de 1919 à 1939. Une étude des faits remarquables de Montoire et de son canton sera réalisée au cours de cette période en matière d’évolution associative, commerciale, sportive, festive et sociale.

 

Présentation du futur site Internet d’Hist’Orius

Mr. Lecomte de Sougé a fait une présentation du futur site Internet :

Accueil

Le but de ce site est d’accompagner les missions et actions de l’association en portant sur Internet des informations et outils à destination de nos adhérents et du public.

 

Renouvellement du tiers sortant

Les administrateurs faisant partie du Tiers sortant sont : Sylvie Bourderioux, Claude Derouin, Jean-Marie Kihm et Claude Perrotin. Ces 4 personnes se représentant au Conseil d’Administration sont reconduits à l’unanimité. Jean Lecomte de Montoire pose sa candidature pour un poste d’administrateur; il est accepté à l’unanimité et intègre le Conseil d’Administration.

Madame Jocelyne Goupy, maire-adjointe de Montoire, remplace notre ami André Michel décédé et devient membre de droit au Conseil d’Administration d’Hist’Orius représentant la municipalité de Montoire.

Une prochaine réunion du nouveau Conseil d’Administration procédera à l’élection du bureau.

Le Président remercie les personnes présentes et les invite au pot de l’Amitié.

Jean-Marie Kihm, secrétaire                                                            Gino Segrais, Président

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
sit porta. libero. et, sed dictum fringilla