Voyage au front n°2 – septembre 2017 – Au Chemin des Dames

Le 5 septembre 2017, les 43 passagers du deuxième voyage au front d’Hist’Orius font une première visite au Centre d’Interprétation de la Marne à Suippes qui offre une rétrospective de la Première Guerre mondiale riche en objets et témoignages laissés par les Poilus.

Restaurant pont de Marsan à Massiges

Après un déjeuner au restaurant du Pont du Marsan à Massiges, ils sont accueillis par l’Association « La Main de Massiges » pour une visite guidée. Le contour du terrain rappelle une main où chaque doigt est une fortification. Ce haut lieu des combats de Champagne a été remis en état livrant un réseau de tranchées, de sapes et d’abris identique à celui de 1915. Près de 25 000 soldats français y ont perdu la vie.

Tranchées de la Main de Massiges

Tombes canto-montoiriennes à Auberive

Hôtel du golf des ailettes à Chamouille

En fin d’après-midi, Ils se rendent aux nécropoles d’Auberive et de la Crouée à Souain pour fleurir deux tombes à chaque endroit. C’est à l’hôtel du Golf des Ailettes à Chamouille, dans un cadre magnifique, au bord d’un lac, qu’ils sont reçus pour diner et passer la nuit.

Le 6 septembre au matin, le programme des visites commence par les vestiges de l’Abbaye de Vauclair qui a subi le plus de dommages par l’artillerie que par le temps. Il se poursuit par la visite de la Caverne du Dragon à Oulches-la-Vallée, une ancienne carrière transformée en un lieu stratégique par les Allemands. En juin 1917, les soldats français ont remporté une victoire en les repoussant au fond de la grotte. L’après-midi est consacrée à suivre le circuit du Chemin des Dames avec un arrêt sur le lieu de l’ancien village détruit de Craonne. Le retour vers Montoire se passe sans incident.

Vestiges Abbaye de Vauclair

Caverne du dragon, Oulches la Vallee

Le Chemin des dames

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn