Préserver le patrimoine archéologique, historique et culturel de Montoire et ses environs

Permanence tous les 1ers vendredis du mois
(sauf jour férié) de 10 h 00 à 12 h 00
Gare historique de Montoire, porte de droite, 1er étage
Secrétariat : Françoise DUVAL 02 54 77 19 15

L’atelier néolithique du Champ du Bois à Lavardin

La découverte faite par Monsieur Ernest AUBIN, membre de la Société Préhistorique de France et de la Société Archéologique  Scientifique et Littéraire du Vendômois , remonte au début du XX° siècle.

Cet atelier se situe au sommet du côteau, au dessus de la route des Reclusages  qui va de Montoire à Lavardin, près du chemin menant au lieu-dit  ‘La Fosse Poudrière ‘.

Un peu au-dessus, se trouvait un puits abandonné : le Puits Saint Eloi 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les personnes atteintes de maladies de peau, y jetaient des vieux clous rouillés, pour obtenir guérison.

La Fontaine de Saint Eloi se situe à droite du chemin montant des Reclusages (qui débute à l’ ancien hôtel des 2 Châteaux).

Tout près se trouvent les Grottes des Vierges, creusées dans le tuffeau de côteau, et où séjournaient des druidesses, au temps des gaulois.

Y ont été découverts, notamment des outils en silex, retouchoirs, lames, grattoirs, poinçons, haches, ainsi que de rares pointes de flèches.

Objets recueillis à l’ atelier du Champ du Bois et
dans les environs de Montoire, datant de l’âge de pierre.

1.2.3.4 : coups de poings     5.6 : haches    7.8 : coups de poings   

9 : perçoir      10 : boule perforée en pierre

Selon Monsieur AUBIN, cet atelier n’aurait été occupé qu’ au néolithique (1), mais les outils retrouvés, font penser à la période du paléolithique inférieur (2).

(1)   6500 – 2100 ans avant J.C

(2)  760.000 – 350.000 ans avant J.C

Sources : Bulletin Société Préhistorique de France 2009

 

Alain PIONNIER
Facebook
Twitter
LinkedIn