Exposition Hist’Orius sur le 11 Août 1944 à la Mairie de Montoire-sur-Loir

Devoir de Mémoire et devoir d’Histoire

Dans la continuité de la Commémoration du dimanche 11 août à la Gare de Montoire, l’exposition préparée par l’association Hist’Orius reste visible à l’Hôtel de Ville jusqu’à la fin du mois.

Libération de Montoire 11 août 1944 - Capitulation allemande.

De nombreuses photos d’époque, des soldats américains dans la ville, les échanges avec la population, la fête de la Libération et de la capitulation de l’Allemagne, ainsi que le courrier du général De Gaulle du 17 octobre 1944 qui disait, en l’occurrence, ” Monsieur le Maire, je n’ai jamais douté des sentiments patriotiques de la ville de Montoire dont je sais à quel point elle fut et demeure indignée de ” l’entrevue ” dont vous parlez et qui est odieuse à tous les français…”

 

Le goût de l’histoire, de père en fils

Par Jocelyne Pavie -NRCO – Publié le

Adrien Rochereau et son fils Andy à Montoire à la cérémonie de la Libération. 

Adrien Rochereau et son fils Andy - Cérémonie de la Libération.

Adrien Rochereau, âgé de 38 ans, gère une entreprise de carrosserie-peinture-sablage depuis 2011. Collectionneur depuis l’âge de 14 ans, il s’intéresse à l’histoire des guerres, de 1870 à la guerre d’Algérie, et collectionne des objets militaires, vêtements, lettres, carnet de route… sauf les armes. « Je me concentre sur l’histoire locale et je cherche dans les brocantes ou en discutant avec les gens car je suis intéressé par l’histoire de l’objet »,explique ce passionné qui était présent aux récentes cérémonies de la Libération de Montoire.

L’une de ses acquisitions concerne l’aviateur René Germain avec 300 photos, les brevets de pilote et son carnet de vol pendant la bataille de la Marne. Il a mis un an pour retracer sa vie de 1912 à 1919. « Pendant la Première Guerre mondiale, l’espérance de vie d’un pilote était de deux semaines. René Germain a fait toute la guerre. Il a été blessé grièvement deux fois et a ensuite assuré les liaisons aéropostales entre Paris et Lille à la Compagnie des messageries aériennes créée par Louis Charles Bréguet, Louis Blériot, Louis Renault et René Caudron. »

Adrien Rochereau est intarissable et partage sa passion avec son fils Andy, lui aussi présent lors de la commémoration de la Libération de Montoire avec une jeep acquise en 1999, déposée et remise en état. « J’aime aller à la rencontre des gens de la région, discuter avec eux. Cela m’apprend à ne pas oublier l’histoire de ceux qui ont vécu des moments difficiles et qui n’osent pas parler par pudeur ou par réserve, de leurs histoires personnelles. »

Il possède des objets uniques qu’il prête à l’association montoirienne Hist’Orius, comme des drapeaux FFI, FTP ou des mannequins pour les expositions. Il recherche toujours des documents, photos ou objets pour compléter sa collection et « faire parler les choses ». Il aime participer avec une bande de passionnés à des sorties, manifestations ou pour « simplement parler ».

Un grand merci à tous les conducteurs des véhicules militaires de collections, ainsi qu’aux porte-drapeaux qui ont participé à cette commémoration du 11 août 2019. (1 clic sur le texte)

Commémoration de la Libération de Montoire le 11 août 1944 -> ICI

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn